Lisez 1 Thessaloniciens 2.6-8. Que dit Paul ici que nous pourrions et devrions refléter dans nos écoles et nos églises ?

Confrontés par la décomposition de la société, nous vivons une époque où la compréhension biblique de l'église n'a jamais été si importante. Comme nous le rappelle Matthieu 18.20: Car là où deux ou trois sont rassemblés pour mon nom, je suis au milieu d'eux. La vision néotestamentaire de ce qu'est l'église et la communauté prit forme essentiellement dans les foyers des chrétiens. C'est là que les gens se réunissaient en petits groupes, priaient, chantaient, célébraient le repas du Seigneur, apprenaient et partageaient les paroles de Jésus tous ensemble.

Ces groupes d'adoration devinrent également les premières écoles d'église, car c'est là que les nouveaux membres entendaient parler de la Bible et de cette nouvelle vie qui se trouvait en Jésus. Les écrits de Paul, comme Romains 12.2, Ne vous conformez pas à ce monde-ci, mais soyez transfigurés par le renouvellement de votre intelligence, laissent entendre que l'église prenait cette oeuvre d'éducation très au sérieux.

Ces premiers croyants découvrirent bientôt que c'est collectivement que l'évangile peut se vivre de manière optimale. Ensemble, nous avons une raison de chanter plus fort, de prier avec plus de ferveur, et d'être plus bienveillants et compatissants. Quand nous entendons d'autres personnes parler de la bonté de Dieu, nous percevons combien il est bon pour nous. Quand nous entendons les luttes et les peines les uns des autres, nous percevons la guérison de Dieu dans nos propres vies, et nous expérimentons un désir renouvelé d'être des instruments de sa grâce et de sa guérison.

Dans le passage d'aujourd'hui, Paul affirme que l'évangile de Dieu est tout: la puissance de la croix, la résurrection du Seigneur, la promesse de son retour. Il n'y avait tout simplement pas de meilleure nouvelle dans le monde entier, et Paul passa toute sa vie dans une totale consécration envers le défi qui consistait à partager avant tout l'histoire de Jésus avec la plus grande intégrité et le plus grand engagement.

Pourtant, Paul laisse entendre ici que la meilleure manière de comprendre et de vivre le message de l'évangile, c'est à travers le partage. Nous ne devons jamais oublier que les gens nous observent pour voir si nos vies illustrent bien le message de la grâce qui se trouve dans la Bible.

Réfléchissez sérieusement à la manière dont vous vivez, et posez-vous la question: Quel genre de témoignage suis-je pour ceux qui m'entourent ?