Si l'église se soucie vraiment de devenir une force pour l'éducation chrétienne, il est impératif que nous commencions par Jésus. Jésus a appelé des disciples. Il les a formés à la mission en marchant avec eux. Jésus leur a donné des occasions de s'impliquer dans la vie de ceux dont ils devaient prendre soin et qu'ils devaient aimer. Et chaque jour, Jésus les interpellait par sa vision de ce que ce monde pouvait être quand les gens commencent à se considérer comme des frères et soeurs.

Lisez Luc 4.18-23. Quel est le message que Christ adresse à nous tous qui sommes ses disciples?

Pendant trois ans, les disciples observèrent Jésus, leur maitre, vivre les idéaux du royaume, des idéaux annoncés dans son premier sermon dans la synagogue de Nazareth. Le pardon, la grâce, et l'amour allaient de pair avec la solitude, l'engagement, et l'épreuve. S'il y avait une leçon à retenir, c'était bien celle que le discipulat n'est pas quelque chose à prendre à la légère. On est un disciple pour la vie, pas juste pour une journée.

«L'ordre donné par le Sauveur s'adresse à tous les croyants, jusqu'à la fin des temps. [...] Tous ceux qui ont reçu l'inspiration céleste sont associés à l'Évangile. Tous ceux qui reçoivent la vie du Christ sont mis à part pour travailler au salut de leurs semblables. C'est en vue de cette oeuvre que l'Eglise a été établie, et tous ceux qui entrent dans l'Eglise s'engagent solennellement, par là, à devenir des collaborateurs du Christ.» Ellen G. White, Jésus-Christ, p. 822.

En tant que disciples de Jésus, nous devons aujourd'hui nous assurer que Jésus est toujours au centre à la fois de notre communion fraternelle et de notre adoration. Il est bon de se souvenir que c'est Jésus qui a inventé le discipulat. Les rabbins de son époque attiraient certes des fidèles, mais Jésus appela des hommes et des femmes à le suivre. Les rabbins n'auraient jamais pu imaginer un appel aussi radical au point de suggérer qu'être avec Jésus était plus important que tous leurs commandements.

Et, en tant que disciples de Jésus, nous n'avons pas seulement du respect pour tout le monde, mais nous agissons pour proposer le genre de lieu où tous peuvent grandir et se développer.

En conséquence, toute éducation chrétienne doit inclure ce sentiment de la mission, de raison d'être, pas seulement pour gagner sa vie, mais pour faire dans notre propre sphère ce que Jésus nous appelle à faire: suivre ses pas, venir en aide à ceux qui en ont besoin, et leur raconter la bonne nouvelle de l'évangile.