«Restaurer cette image [de Dieu en l'homme], [...] tel est l'objet [...] et le vrai but de l'éducation. » Ellen G. White, Patriarches et prophètes, p. 585.

Avec cette idée à l'esprit, nous voyons pourquoi une vision chrétienne assurée du monde est essentielle à l'éducation adventiste. Après tout, comme nous l'avons relevé plus tôt, l'éducation en soi n'est pas nécessairement bonne. Les gens peuvent être instruits, et même érudits, au sujet d'idées et d'attitudes qui sont contradictoires aux principes qui se trouvent dans la Bible. C'est pourquoi, en tant qu'adventistes du septième jour, notre système scolaire doit être fondé sur la vision chrétienne du monde. Cela veut donc dire que tous les domaines généraux de l'éducation, de la science, de l'histoire, de la moralité, de la culture, etc., seront enseignés à partir de cette optique, à la différence d'une éducation qui la contredirait ou qui simplement n'en tiendrait pas compte. En outre, nous l'avons déjà dit auparavant, mais nous allons le répéter: une perspective neutre, cela n'existe pas. Toute la vie, toute la réalité, est vue à travers les filtres d'une certaine vision du monde, que cette vision du monde soit ou non pensée de manière convaincante et systématique. Ainsi, il est essentiel que la vision biblique du monde forme la base de toute éducation adventiste du septième jour.

À MÉDITER, 

1- Pensez à des exemples historiques dans lesquels des systèmes entiers d'éducation étaient (ou même sont) très destructeurs ? Quels pays ou quelles régions étaient concernés, qu'enseignait-on aux élèves, et que peut-on en apprendre? Comment protéger nos propres systèmes scolaires de ces influences destructrices?

2- La leçon de cette semaine examinait plusieurs points clé d'une vision chrétienne du monde : l'existence de Dieu, la création, la Bible, le plan de la rédemption, et la loi de Dieu. Quels autres éléments importants devraient être inclus dans toute formulation complète d'une vision chrétienne du monde ?

3- Un penseur du dix-huitième siècle a écrit un jour: «Conscience! Conscience! Instinct divin, immortelle et céleste voix; guide assuré d'un être ignorant et borné, mais intelligent et libre; juge infaillible du bien et du mal, qui rend l'homme semblable à Dieu.» Qu'y a-t-il de juste, ou d'erroné, dans ce point de vue?

4- Voyez à nouveau cette déclaration d'Ellen G. White: «Restaurer cette image [de Dieu en l'homme], [...] tel est l'objet [...] et le vrai but de l'éducation.»

5- Qu'est ce que cela signifie? En quoi cela nous montre-t-il pourquoi l'éducation adventiste doit-elle être différente de la manière dont le monde lui-même considère en grande partie l'éducation ?