Jésus-Christ, le Fils de Dieu, est le seul à avoir vécu dans une parfaite obéissance au Père, une parfaite obéissance à la loi de Dieu. Il a fait cela afin de pouvoir devenir non seulement notre substitut, ce qu'il a été, mais aussi notre exemple, ce qu'il est également.

Lisez les passages suivants : Luc 2.51, 52; Ph 2.8; He 5.8; Jn 8.28, 29. En quoi nous rappellent-ils l'obéissance de Christ tout au long de sa vie? 

C'est peut-être Jean qui le dit le mieux quand il écrit : celui qui dit demeurer en lui doit marcher aussi comme lui a marché (1 Jn 2.6). Quand nous fixons nos regards sur la vie de Christ et son ministère sur terre, il est facile de voir combien il a fait plaisir au Père par son obéissance. Christ a bien accompli la prophétie, et il a élevé les lois de Dieu tout au long de sa vie. Tout comme Dieu avait dit à Moïse de mettre sa loi par écrit pour qu'elle soit un témoin pour Israël, Christ était l'incarnation vivante du témoin pour ses apôtres, ses disciples, pour les pécheurs et les saints. Aujourd'hui, au lieu d'avoir une simple série de règles à suivre, nous avons l'exemple de Jésus, un être humain fait de chair et de sang.

En tant qu'enseignants, quel meilleur modèle présenter aux élèves que celui de Jésus et de la manière dont il a obéi au Père? 

«La prétendue foi en Jésus-Christ qui délie les hommes de l'obligation d'obéir à Dieu n'est pas de la foi mais de la présomption. C'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi.' Mais la foi, 'si elle n'a pas les oeuvres, est morte en elle-même.' (Éphésiens 2.8 ; Jacques 2.17) Avant son incarnation, Jésus disait de lui-même : le veux faire ta volonté, mon Dieu! et ta loi est au fond de mon coeur.' (Psaume 40.9) Et au moment de remonter au ciel, il faisait cette déclaration : l'ai gardé les commandements de mon Père et je demeure dans son amour.' (Jean 15.10.) 'Si nous gardons ses commandements, par là nous savons que nous l'avons connu. [...] Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même.' (1 Jean 2.3, 6).» Ellen G. White, Le meilleur chemin, p. 55.

Que pouvez-vous faire pour mieux suivre l'exemple de Christ dans tous les domaines de votre vie et ainsi être un meilleur pédagogue pour les autres? C'est une idée certes galvaudée, mais pourtant, pourquoi nos actes ont-ils plus de poids que nos paroles?