Imprimer
Catégorie parente: Trimestre 4: Éducation
Catégorie : Leçon 3: La loi comme enseignant

Dans sa mise en garde contre le légalisme, Paul écrit aux Galates : Si une loi avait été donnée qui puisse faire vivre, la justice viendrait réellement de la loi (Ga 3.21). Bien sûr, s'il existait une loi qui aurait pu «faire vivre,» ce serait bien la loi de Dieu. Et pourtant, ce que Paul veut dire, c'est que, pour nous qui sommes pécheurs, même la loi de Dieu ne peut faire vivre. Pourquoi ? Mais l'Écriture a tout enfermé sous le péché, pour que la promesse soit donnée, en vertu de la foi de Jésus-Christ, à ceux qui croient (Ga 3.22).

Cependant, si la loi ne peut pas faire vivre les pécheurs, quel est son objectif, à part nous montrer que nous avons besoin de la grâce? La loi est-elle donc uniquement négative dans sa fonction, uniquement là pour nous montrer nos péchés ?

Non. La loi est également là pour nous montrer le chemin de la vie, qui ne se trouve qu'en Jésus. C'est également ce en quoi devrait consister la véritable éducation : nous indiquer le chemin d'une vie de grâce, de foi, et d'obéissance à Christ. C'est pourquoi cette semaine nous étudierons le rôle de la loi de Dieu dans toute la question de l'éducation chrétienne. Ce faisant, voyons ce que la loi, qui ne peut certes pas nous sauver, peut tout de même nous apprendre sur la foi, sur la grâce, et sur l'amour de notre Dieu pour l'humanité déchue. 

Étudier la leçon de cette semaine pour le sabbat 17 octobre.