Leçon 10: Une formidable manière de s’impliquer

Etude de la semaine: Gn 1.1, 2, 26; Ex 18.21-25; 1 Co 12.12-25; Ac 16.11-15, 40; Ac 4.31; Ac 12.12.
Verset a memoriser: 
Alors it dit a ses disciples: La moisson est grande, mais il a peu d'ouvriers. Priez donc le maitre de la moisson d'envoyer des ouvriers dans sa moisson (Matthieu 9.37, 38.). 

Quelqu'un a dit un jour: « l'union fait la force.» En un sens, c'est vrai. Avez-vous déjà remarqué que vous êtes bien plus motivé à faire du sport si vous faites partie d'un groupe plutôt que si vous devez le faire seul chaque jour? De nombreuses personnes s'inscrivent à la salle de sport ou dans un club parce qu'elles pensent qu'elles seront plus assidues et qu'elles apprécieront davantage si elles font du sport avec d'autres personnes. De la même manière, Dieu nous a créés pour la convivialité. Nous sommes des êtres sociaux, et ce n'est pas seulement vrai avec le sport, c'est aussi le cas pour beaucoup de choses dans la vie : nous y arrivons mieux quand nous avons un système de soutien autour de nous. C'est particulièrement vrai des questions spirituelles. Tout au long de la Bible, l'accent est mis sur les petits groupes comme étant l'une des méthodes choisies par Dieu pour fortifier notre foi, augmenter notre connaissance de sa Parole, approfondir notre vie de prière, et nous équiper pour le témoignage. Le Père, le Fils et le Saint-Esprit participèrent à un ministère de petits groupes. Moïse était le chef d'un petit groupe. Jésus établit son petit groupe de disciples, et l'apôtre Paul voyagea dans le monde romain avec son petit groupe d'évangélistes. Durant l'étude de cette semaine, nous nous concentrerons sur le fondement biblique de ces petits groupes, et vous découvrirez une formidable manière de vous impliquer.

*Étudiez la leçon de cette semaine pour le sabbat 5 septembre. 

Lisez Genèse 1.1, 2, 26 ; Hébreux 1.1, 2 ; et Éphésiens 3.8, 9. En quoi ces versets révèlent-ils l'unité de la Divinité? 

Le Père, le Fils et le Saint-Esprit participèrent ensemble à la Création. Ils avaient tous des tâches différentes, mais agirent de concert en une union indivisible. Le Père fut le chef Créateur, le grand architecte. Il mena à bien ses plans à travers Jésus, en tant qu'agent actif à la Création, de concert avec la puissance du Saint-Esprit. Un acte aussi surnaturel va bien au-delà de notre compréhension. Ce que l'on peut comprendre en revanche, et de manière très claire, c'est non seulement la réalité du monde créé et le cosmos, mais que Dieu lui-même a tout fait (voir Rm 1.18-20).

Les petits groupes, c'est d'abord l'idée de Dieu. Bien que nous devions faire attention quand nous employons des analogies concernant les nombreux aspects mystérieux de Dieu, prenons-en un librement et disons que le Père, le Fils et le Saint-Esprit composaient le premier « petit groupe» dans l'histoire du salut. Ils participèrent ensemble à la création de l'espèce humaine, puis à sa rédemption après la Chute.

Comparez Jean 10.17, 18 et Romains 8.11, et 1 Corinthiens 15.15. En quoi la résurrection de Christ démontre-t-elle l'unité Père, Fils et Saint-Esprit dans le plan du salut ? 

Le Père, le Fils et le Saint-Esprit sont unis en un «petit groupe» avec l'objectif formel de racheter la race humaine. « Le plan du salut a eu sa place dans les conseils de celui qui est Infini depuis toute éternité.» Ellen G. White, Fundamentals of Christian Education, p. 186. Il n'y a rien de plus important pour Dieu que de sauver le plus de personnes possible (1 Tm 2.4, 2 P 3.9). Les petits groupes peuvent avoir de multiples objectifs, que nous étudierons dans la leçon de cette semaine, mais leur objectif principal est de gagner des perdus pour Jésus. C'est-à-dire, en agissant dans de petits groupes, nous pouvons aider non seulement nous-mêmes, mais également les autres. Autrement dit, le but ultime de nos petits groupes doit être de gagner des âmes à Christ.

Méditez sur le mystère de l'unité de notre Dieu. C'est difficile à saisir, n'est-ce pas ? Et pourtant, nous pouvons tout de même croire, et faire confiance à ce que nous ne comprenons pas pleinement, non? Pourquoi ce principe est-il très important à suivre pour les chrétiens en matière de foi?

La Bible donne de nombreux exemples de petits groupes en prière, vivant des moments de communion fraternelle, s'encourageant les uns les autres, et travaillant ensemble pour Christ. Ces groupes donnèrent au peuple de Dieu l'occasion de partager les responsabilités et d'utiliser pleinement leurs différents dons. Autrement dit, de petits groupes peuvent donner l'occasion pour le Seigneur d'employer chacun de nous au maximum.

Lisez Exode 18.21-25. Quel conseil providentiel Jethro, beau-père de Moïse, donna-t-il qui fit une grande différence pour Moïse? Pourquoi ce plan était-il d'une importance absolue?

Chaque individu dans le camp d'Israël était désormais membre d'un groupe de dix personnes, conduit par un officiel consacré. Ces petits groupes étaient un espace de résolution de problèmes, mais ils étaient aussi beaucoup plus. C'était des espaces de convivialité où l'on pouvait prévenir les problèmes et entretenir la vie spirituelle. C'était des espaces de vision où l'on pouvait partager les plans de Dieu pour Israël. Dans de tels groupes, les gens pouvaient former des relations étroites et bienveillantes qui pouvaient aider toutes les personnes impliquées à affronter toutes les difficultés qu'elles rencontraient. Pas de doute, à l'époque comme maintenant, les gens ont des difficultés que d'autres pourraient les aider à résoudre. Les petits groupes fournissent des occasions de chaleureuse convivialité, de croissance spirituelle, et de résolution de problèmes. C'est tout à fait fascinant : les spécialistes des petits groupes nous disent que la taille idéale pour une interaction de groupe se situe entre six et douze personnes. Or, ce sont exactement ces chiffres que Moïse et Jésus employèrent dans la formation de leurs groupes.

Lisez Luc 6.12, 13 ; Matthieu 10.1; et Marc 3.13-15. Quel était le double objectif de Jésus quand il appela les disciples et les choisit pour faire partie de son ministère de petits groupes?

En appelant les disciples, l'objectif de Jésus était de les préparer, aussi bien sur le plan spirituel que pratique, pour leur mission auprès du monde. Dans la communion avec lui, ils grandiraient en grâce. Dans le cadre de leurs rencontres en petits groupes, ils apprendraient à servir plus efficacement. Jour après jour, tandis qu'ils observaient Jésus répondre aux besoins des gens autour de lui, ils apprendraient par l'observation à employer leurs dons. Uobjectif des petits groupes de Jésus était à la fois le développement spirituel et l'évangélisation. Repensez à une époque où vous avez été impliqué dans un petit groupe de gens, quelles qu'aient été les circonstances, qui se souciaient les uns des autres, et qui oeuvraient en vue d'un objectif commun. Qu'avez-vous appris qui pourrait vous aider à comprendre la valeur des petits groupes dans le contexte de notre foi ?

Lisez 1 Corinthiens 12.12-25. En quoi le corps humain fournit-il une excellente illustration de ce qu'est un travail en petits groupes dans un partenariat harmonieux?

Non seulement Paul révèle l'importance des dons spirituels dans la vie de l'église, mais il propose également un modèle d'organisation de ces dons. Il discute des dons spirituels dans le cadre du corps de Christ et de la manière dont il peut fonctionner. Une étude de l'anatomie et de la physiologie révèle que les organes du corps sont organisés en différents systèmes interdépendants. Le système digestif, cardio-vasculaire, respiratoire, et osseux, voilà quelques exemples des systèmes d'organes complexes du corps. Les dons spirituels sont comme les différentes parties du corps. Ils fonctionnent de manière optimale quand ils sont organisés en systèmes ou groupes. En fait, dans la plupart des cas, ils ne peuvent pas fonctionner seuls. Nos corps ne sont pas simplement une masse d'organes séparés qui travaillent à leur propre compte dans tout ce qu'ils font. Chaque fonction du corps est organisée en un système soudé qui agit de concert vers un objectif commun.

Tout cela nous en dit long sur l'environnement dans lequel nous pouvons employer nos dons spirituels de manière optimale. C'est tellement facile de se laisser décourager quand on agit seul, mais quand on fait partie d'un petit groupe avec des gens ayant des intérêts et des objectifs communs, on constate que l'on peut mieux orienter nos efforts et les rentabiliser considérablement.

Les petits groupes fournissent le meilleur environnement qui soit pour exercer nos dons spirituels et peuvent devenir le coeur même du ministère d'évangélisation d'une assemblée locale.

Ellen G. White souligne la valeur des petits groupes en ces termes : «Cette question m'a été présentée par celui qui ne peut errer. Dans une grande église, formez de petits groupes afin de travailler, non seulement en faveur des membres, mais aussi pour les incroyants. Si, dans un endroit, il y a deux ou trois adventistes, qu'ils organisent un groupe missionnaire. Bien unis, animés par l'amour divin, ils s'encourageront mutuellement à marcher de l'avant, et chacun sera fortifié et soutenu par ses frères.» Témoignages pour l'église, vol. 3, p. 96.

Le ministère des petits groupes est ordonné par Dieu pour permettre à chaque membre d'église de grandir spirituellement, de vivre une chaleureuse convivialité, et d'utiliser leurs dons reçus de Dieu dans le service. Réfléchissez à la déclaration d'Ellen G. White ci-dessus. Analysez-la, point par point. De quelle manière ce conseil divin peut-il être mis en oeuvre dans votre église? 

L'église du Nouveau Testament connut une croissance fulgurante. En l'espace de quelques années à peine, le petit groupe de croyants des débuts se mua en un mouvement de dizaines de milliers d'adorateurs. De nombreux facteurs contribuèrent à cet afflux de croyants et à ce phénomène de croissance rapide. Le ministère de Jésus planta les graines de l'évangile et prépara les multitudes à accepter la prédication des disciples. Après l'ascension de Christ, le Saint-Esprit descendit avec puissance au jour de la Pentecôte sur les disciples en prière. Eun des facteurs de la rapide croissance de l'église du Nouveau Testament était leur organisation en petits groupes. Les petits groupes faisaient une différence.

Lisez Actes 18.1-5 et Actes 20.1-4. Selon vous, pourquoi Luc énumère-t-il les noms de ceux avec lesquels Paul travaillait en étroite collaboration? 

Il est fascinant de remarquer que Luc mentionne certains des noms des personnes qui travaillaient avec Paul. Pour lui, chacun était important. Il les connaissait par leur nom. Ils se soutenaient les uns les autres dans leur ministère d'évangélisation. Bien que peu de noms soient mentionnés, cela contribue à prouver l'importance de travailler en étroite collaboration les uns avec les autres, même en petit nombre.

Chacune de ces personnes avait certainement des dons qui étaient différents de ceux des autres. Ils venaient de différents milieux et cultures. Leur manière de voir n'était pas toujours la même, mais chacun avait une contribution précieuse à faire à la cause de Christ. La diversité de leurs dons, des milieux dont ils étaient issus et de leurs expériences contribuèrent à la croissance de l'église. Chacun contribua à la mission de Christ grâce à la richesse de son propre passé et de son expérience personnelle avec Jésus.

Comparez Actes 16.11-15, 40; et Actes 12.11, 12. Quelle invitation Lydie lance-t-elle à Paul immédiatement après s'être convertie? Où. Paul et Pierre se rendirent-ils après avoir été délivrés de prison?

Les croyants du Nouveau Testament se réunissaient régulièrement dans les maisons. Les foyers chrétiens devinrent des centres d'influence et le coeur même du ministère en petits groupes. Avez-vous déjà pensé à lancer un ministère en petits groupes chez vous ou à vous joindre à un ami pour démarrer un ministère en petits groupes chez cette personne? Si vous faites déjà partie de ce genre de ministère, réfléchissez à ce que vous pouvez partager avec votre classe d'école du sabbat cette semaine au sujet de ses avantages.

Les petits groupes sont un moyen dont Dieu se sert pour faire grandir son église. Ce sont des «havres de paix» où les personnes peuvent exprimer leurs problèmes et discuter de préoccupations communes. Ils fournissent l'occasion de grandir spirituellement dans le cadre de relations bienveillantes. De nombreux non-chrétiens se sentiront plus à l'aise au départ dans un petit groupe qui se réunit dans une maison, plutôt que d'assister à un service de culte traditionnel à l'église pour la première fois.

Lisez Actes 4.31, Actes 12.12 et Actes 20.17-19, 27-32. Faites la liste des différents éléments dans ces groupes du Nouveau Testament. Dans quelles activités ces groupes étaient-ils impliqués ? 

Les premiers chrétiens se réunissaient pour intercéder pour d'autres, pour prier sur des préoccupations mutuelles, pour vivre une chaleureuse convivialité, étudier la Parole de Dieu, se former pour le service, contribuer à se protéger des faux docteurs, et participer ensemble aux activités d'évangélisation. Les petits groupes font une différence. Les personnes qui unissent leurs dons dans le service, et qui se concentrent sur la puissance du Saint-Esprit pour en atteindre d'autres, sont une arme puissante entre les mains du Seigneur.

Lisez Matthieu 9.37, 38. Que dit Jésus à propos de la moisson, et quelle est sa solution au problème? 

Les disciples ne voyaient que de minces possibilités pour le progrès de l'évangile, mais Jésus vit de grandes opportunités. Il partagea la bonne nouvelle avec eux: La moisson est grande, puis il mit le doigt sur le problème : ily a peu d'ouvriers (Mt 9.37). La solution de Christ était de prier pour que le maitre de la moisson [envoie] des ouvriers dans sa moisson (Mt 9.38). Les petits groupes sont une réponse à la prière de Christ et augmentent de manière exponentielle le nombre d'ouvriers pour la moisson de Christ. La priorité de tout petit groupe efficace est le témoignage et le service. Ce ministère s'éteindra bientôt s'il reste tourné vers lui-même, et non vers l'extérieur. Si le petit groupe finit par servir ses propres intérêts pour devenir un simple groupe de discussion, alors il échoue dans son objectif et perd sa raison d'être. Les petits groupes existent pour conduire des gens à Jésus, développer leur foi en Jésus, et les équiper pour témoigner pour Jésus. Serait-il possible que Dieu vous appelle à démarrer un petit groupe chez vous ?
Pourquoi ne pas commencer par prier pour que Dieu vous fasse comprendre quoi faire ? Vous êtes peut-être au seuil de la période la plus gratifiante spirituellement de toute votre vie. 

Il y a un certain nombre d'années, une petite église européenne située loin des principales grandes villes du continent décida qu'elle devait faire quelque chose d'important pour le Seigneur. Léglise était moribonde. Il n'y avait pas eu de nouveau baptême depuis des années. Si la tendance actuelle se poursuivait, l'église avait peu d'avenir. Le pasteur et son comité d'église prièrent avec ferveur et envisagèrent soigneusement ce qu'ils pouvaient faire.

Tandis qu'ils étudiaient le Nouveau Testament, ils décidèrent d'établir un ministère de petits groupes. Neuf laïcs de l'assemblée accueillirent la vision. Ils s'engagèrent à prier ensemble et à étudier la manière d'établir leur petit groupe efficacement. Bientôt, ils décidèrent de faire de chacun de leurs foyers respectifs un centre d'évangélisation. Les membres des groupes apprirent à exercer leurs dons de différentes manières. Ils lancèrent des ministères de prière et d'hospitalité. Ils développèrent des amitiés autour d'eux. Par des actes de bonté, ils touchèrent leur famille, leurs amis, et d'anciens adventistes. Les responsables de ces petits groupes commencèrent à donner des études bibliques dans neuf foyers, avec quarante personnes présentes. Ils furent stupéfaits de ce que le Saint-Esprit faisait. Finalement, dix-sept personnes sur les quarante furent baptisées. Le témoignage de cette petite église moribonde, c'est que les petits groupes font une énorme différence. C'est l'un des moyens que Dieu a choisis pour impliquer de nombreux membres d'église dans la mission de l'église.

À MÉDITER

1- En classe, échangez plus en profondeur sur les éléments essentiels de chaque petit groupe comme le souligne l'étude de jeudi. Dans quels autres types d'activité un petit groupe peut-il s'impliquer? De quelles manières un petit groupe peut-il aider ceux qui ont des dons particuliers à être vraiment à même d'employer ces dons comme jamais auparavant?

2- Pourquoi est-ce si important que les petits groupes restent focalisés sur l'Extérieur, sur la mission? C'est-à-dire, bien sur un groupe peut contribuer à nourrir et soutenir ses membres, mais pourquoi doit-il toujours garder la propagation de l'évangile au centre de sa raison d'être? De même, pourquoi un petit groupe doit-il toujours resté connecté à l'église locale? Pourquoi est-ce si important?

3- Avez-vous déjà fait partie ou entendu parler de petits groupes qui ne fonctionnaient pas efficacement et qui ont fini par disparaître? Discutez des raisons pour lesquelles cela peut arriver selon vous.

4- Réfléchissez à l'histoire ci-dessus, sur ce qui est arrivé en Europe avec ce ministère de petits groupes. Selon vous, pourquoi ont-ils eu autant de succès? Qu'ont-ils fait qui était, à bien des égards, simple et pourtant efficace? Pourquoi le fait de travailler dans l'environnement plus «sécurisant» d'un foyer, au lieu d'un bâtiment d'église, peut-il être un moyen efficace de commencer à évangéliser le voisinage ou la localité?