Leçon 6: Des possibilités illimitées

Étude de la semaine: 1 Co 12.12; Mt 3.16, 17; 1 Co 12.7; 1 Co 1.4-9; Mt 25.14-30.

Verset à mémoriser: Mais c'est un seul et même Esprit qui opère toutes ces choses, distribuant à chacun en particulier comme il le décide (1 Corinthiens 12.11.).

Dieu nous appelle à témoigner pour lui (Ac 1.8, Es 43.10). Témoigner, ce n'est pas un don spirituel spécial que seuls quelques privilégiés possèdent. Témoigner, c'est l'appel divin de chaque chrétien.

La Bible emploie différentes expressions pour décrire notre appel devant Dieu. Nous devons être La lumière du monde (Mt 5.14, 2 Co 5.20, 1 P 2.9). Ce Dieu qui nous appelle à témoigner et à servir nous équipe aussi pour cette tâche. Il accorde des dons spirituels à chaque croyant. Dieu n'appelle pas des gens qualifiés. Il qualifie ceux qu'il a appelés. Tout comme il donne le salut gratuitement à tous ceux qui croient, il leur accorde aussi ses dons gratuitement.

Tandis que nous nous consacrons à Dieu et dédions nos vies à son service, nos possibilités de servir deviennent illimitées. «Il n'y a pas de limite à l'utilité de celui qui, s'oubliant lui-même, ouvre son coeur à l'action du Saint-Esprit, et se consacre entièrement au Seigneur. » Ellen G. White, Le ministère de la guérison, p. 133.

Dans la leçon de cette semaine, nous étudierons les possibilités illimitées que nous avons en matière de service, grâce au don du Saint-Esprit.

Étudiez la leçon de cette semaine pour le sabbat 8 août. 

 

Avez-vous déjà réfléchi à combien les disciples étaient différents les uns des .autres ? Les milieux dont ils étaient issus, leurs personnalités, leurs tempéraments, et leurs dons étaient très variés. Mais ce n'était pas un handicap pour l'église. C'était une force. Matthieu, un collecteur d'impôts, était précis, rigoureux et exact. A contrario, Pierre parlait souvent sans réfléchir, et était enthousiaste et impulsif, mais il avait également des qualités naturelles de leader. Jean avait bon coeur, mais il était aussi extraverti. André aimait le contact avec les gens, était très observateur et à l'écoute des autres. Thomas avait une tendance naturelle à tout remettre en question, et il doutait souvent. Dieu employa chacun de ces disciples, avec leurs personnalités et leurs dons différents, pour témoigner de lui avec puissance.

Lisez 1 Corinthiens 12.12, 13, 18-22. Que découvrons-nous dans ces passages sur la nécessité d'avoir des gens avec des dons différents dans le corps de Christ, l'église? 

Dieu aime à employer des personnes issues de différents milieux, avec différents talents et capacités pour leur communiquer des dons en vue du service. Le corps de Christ n'est pas un groupe homogène de gens qui se ressemblent tous. Ce n'est pas un club avec des gens issus du même milieu et qui pensent tous de la même manière. C'est un mouvement dynamique de personnes ayant différents dons, unies dans leur amour pour Christ et la Bible, et qui sont engagées à partager son amour et sa vérité avec le monde (Rm 12.4, 1 Co 12.12). Les membres du corps de Christ ont différents dons, mais chacun est précieux. Chacun est crucial pour la bonne santé du corps de Christ. Tout comme les yeux, les oreilles, et le nez ont différentes fonctions mais sont nécessaires au corps, tous les dons sont également nécessaires (1 Co 12.21, 221 Co 12.21, 22).

Si vous réfléchissez bien au fonctionnement du corps humain, même les plus petites parties ont un rôle crucial. Pensez à nos cils. Que se passerait-il si nous n'avions pas ces cils, qui paraissent pourtant si insignifiants ? Des particules de poussière brouilleraient notre vue, et cela pourrait causer des dommages irréparables. Le membre du corps de Christ qui semble le plus « insignifiant » est un élément essentiel du corps de Christ et il a reçu des dons de la part du Saint-Esprit. Quand nous consacrons totalement ces dons à Dieu, chacun de nous peut faire une différence éternelle.

Aussi talentueux soyez-vous, quelles sont les choses pour lesquelles vous n'êtes pas très doué, mais pour lesquelles d'autres personnes dans l'église le sont? En quoi cette donnée devrait-elle vous garder à la place qui est la vôtre ? 

D'après 1 Corinthiens 12.11,15 ; Éphésiens 4.7, 8 ; et Jacques 1.17, Dieu est à l'origine de tous les dons, et tout don parfait (Segond 21) vient de lui. Ainsi, nous pouvons avoir l'assurance qu'il nous communiquera les dons du Saint-Esprit qui correspondent le mieux à notre personnalité, et qu'il emploiera nos aptitudes pour servir sa cause et glorifier son nom.

Lisez Marc 13.34 et 1 Corinthiens 12.11. À qui Dieu accorde-t-il des dons spirituels? 

La Bible est claire. Dieu a une mission spéciale pour chacun de nous dans le partage de l'évangile avec autrui. Dans la parabole du propriétaire qui confie sa maison à ses serviteurs en leur demandant de s'en occuper, le maitre des lieux donne à ses serviteurs une tâche à accomplir (Mc 13.34). Il y a une mission pour chaque personne, et Dieu accorde des dons spirituels pour que tous accomplissent la tâche divine ou le ministère auquel ils sont appelés. Quand nous abandonnons nos vies à Christ, et que, par le baptême, nous devenons membres de son corps, l'église, le Saint-Esprit communique des dons de sorte que nous sommes à même de servir le corps et de témoigner au monde.

En 1903, Ellen G. White a écrit une lettre à un homme pour l'encourager à se servir des dons que Dieu lui avait accordés pour le service. «Nous sommes tous membres de la famille de Dieu, ayant tous reçu de Dieu dans une plus ou moins grande mesure des talents, dont nous sommes tenus pour responsables. Que notre talent soit grand ou petit, nous devons l'employer au service de Dieu, et nous devons reconnaitre le droit de chacun à employer les dons qui lui ont été confiés. Nous ne devrions jamais dénigrer le plus petit capital physique, intellectuel ou spirituel.» Lettre 260, 2 décembre 1903.

Lisez Actes 10.36-38, Matthieu 3.16-18, et Actes 2.38-42. Que nous enseignent ces textes sur la promesse du Saint-Esprit au moment du baptême ? 

Tout comme Jésus fut oint du Saint-Esprit lors de son baptême pour le préparer et le qualifier pleinement en vue de son ministère pour le monde, chacun de nous a reçu la promesse du Saint-Esprit lors de son baptême. Dieu souhaite que nous ayons l'assurance positive qu'il a accompli sa Parole et nous a communiqué des dons spirituels pour bénir l'église et le monde. 

Lisez 1 Corinthiens 12.7 et Éphésiens 4.11-16. Pourquoi Dieu communique-t-il des dons spirituels à chaque croyant? Quels sont les objectifs de ces dons?

Les dons spirituels servent plusieurs objectifs. Dieu les accorde pour développer et fortifier son église pour accomplir son ministère. Ils sont destinés à développer une église unie prête à accomplir la mission de Jésus dans le monde. Les écrivains de la Bible nous donnent des exemples de dons spirituels que Dieu communique à son église, comme le service, la proclamation, l'enseignement, l'encouragement, et la libéralité. La Bible parle également des dons de l'hospitalité, de la miséricorde, de solidarité et de sagesse, pour ne nommer que ceux-là. Pour une liste plus complète, lisez Romains 12 et 1 Corinthiens 12. 

Vous vous interrogez peut-être sur le lien entre les dons spirituels et les talents naturels. Les dons spirituels sont des qualités divines qui sont données par le Saint-Esprit à chaque croyant pour l'équiper en vue de son ministère particulier dans l'église et dans le service pour le monde. Il peut également s'agir de talents naturels qui sont sanctifiés par le Saint-Esprit et employés au service de Christ. Tous les talents naturels viennent de Dieu, mais tous ne sont pas employés au service de Christ.

«La parabole ne représente pas seulement les dons particuliers du Saint-Esprit. Elle concerne toutes les facultés et tous les dons, qu'ils soient innés ou acquis, naturels ou spirituels. Tous doivent être employés au service du Christ. en devenant ses disciples, nous nous remettons entre ses mains avec tout ce que nous sommes et tout ce que nous possédons. Il nous rend ces dons purifiés et ennoblis, pour qu'ils puissent être employés à sa gloire en contribuant au bien de nos semblables. » Ellen G. White, Les paraboles de Jésus, p. 284.

En outre, Dieu a établi des dons particuliers, comme le don de prophétie, et des fonctions spécifiques dans l'église, comme les pasteurs, les anciens, et les enseignants, qui sont des enseignants dans le corps de Christ, et qui éduquent et équipent chaque membre pour le service (voir Ep 4.11, 12). La fonction de tout leadership d'église est d'assister chaque membre afin qu'il découvre ses dons spirituels et de lui enseigner à employer ces dons pour bâtir le corps du Christ.

Quels talents naturels avez-vous et qui, aussi utiles et avantageux qu'ils puissent être dans un environnement profane, peuvent également être une bénédiction pour l'église? 

Comparez 1 Corinthiens 1.4-9 et 2 Corinthiens 1.20-22. Que nous indiquent ces passages sur les promesses de Dieu, et en particulier sur les dons spirituels avant le retour de Jésus ? 

Dieu promet que son église manifestera tous les dons du Saint-Esprit juste avant le retour de notre Seigneur. Ses promesses sont certaines. Il nous a donné le témoignage du Saint-Esprit dans nos coeurs pour guider chacun de nous vers une compréhension des dons qu'il nous a faits. C'est Dieu qui fait les dons, et c'est Dieu qui, par son Esprit, nous les révèle.

Lisez Luc 11.13, Jacques 1.5, et Matthieu 7.7. Si nous souhaitons découvrir les dons que Dieu a faits à chacun de nous, il nous invite à faire quelque chose. De quoi s'agit-il? 

Nous recevons les dons de l'Esprit quand nous nous consacrons à Dieu et que nous lui demandons de nous révéler les dons qu'il nous a faits. Quand nos coeurs sont vidés de toute vaine gloire et que notre priorité est de servir Jésus, son Esprit nous fait comprendre les dons spirituels qu'il a pour nous. «Quand les disciples s'abandonnèrent totalement, par la foi et la prière, à l'action du Saint-Esprit, celui-ci fut déversé sur eux. C'est alors, d'une façon toute spéciale, qu'ils reçurent les biens du ciel. [...] Grâce au Christ, ces dons nous sont déjà acquis, mais pour les posséder réellement, il faut que nous ayons l'Esprit de Dieu.» Ellen G. White, Les paraboles de Jésus, p. 283.

Les dons spirituels (voir 1 Co 12.4-6) sont des qualités que Dieu communique pour que nous puissions le servir efficacement. Les ministères constituent les domaines généraux dans lesquels nous pouvons exprimer nos dons, et les activités sont les événements spécifiques qui nous permettent d'employer nos dons. Les dons spirituels ne nous parviennent pas à pleine maturité. Tandis que le Saint-Esprit vous montre un domaine de service, priez pour qu'il vous guide vers un ministère précis dans lequel vous pourrez exercer votre don par l'intermédiaire d'une activité d'évangélisation.

Quels sont vos dons spécifiques, et surtout, comment améliorer ces dons pour le service du Seigneur? 

Lisez la parabole des talents dans Matthieu 25.14-30. Quelle est, à votre avis, l'idée la plus importante qui ressort dans cette histoire? Pourquoi les deux premiers serviteurs ont-ils été félicités par Dieu, et le dernier condamné? Que nous indique cette parabole sur l'emploi de nos talents? Voyez en particulier Matthieu 25.29. 

Le maitre donna à chaque serviteur selon ses capacités (Mt 25.15). Chacun reçut une quantité différente. Lun reçut cinq talents, l'autre deux, et un autre, un. Chaque serviteur eut le choix de la manière dont il investirait ou emploierait les talents qu'il avait reçus. Nous avons ici un point crucial: ce qu'ils avaient reçu ne leur appartenait pas. Leurs talents appartenaient à quelqu'un d'autre qui leur en avait confié la responsabilité.

La préoccupation du maitre n'était pas de savoir qui avait eu des talents supérieurs ou inférieurs, mais ce que chacun avait fait de ce qu'il avait reçu. Paul le dit de la manière suivante dans 2 Corinthiens 8.12 (Segond 21): quand la bonne volonté existe, on est bien accueilli en fonction de ce que l'on a, et non de ce que l'on n'a pas. Pour Dieu, ce qui importe, ce n'est pas tellement ce que l'on a, mais plutôt ce que l'on en fait.

Dieu a félicité les deux premiers serviteurs car ils avaient été fidèles dans l'emploi de leurs talents. C'est en se servant de leurs talents qu'ils les firent fructifier. Le « méchant » serviteur n'avait pas employé le talent que le maitre lui avait donné, et il ne l'avait donc pas fait fructifier. Il s'agit d'une vérité éternelle: « La loi du service est l'anneau qui nous relie à Dieu et à nos semblables. » Ellen G. White, Les paraboles de Jésus, p. 282. Le serviteur infidèle laissa passer l'occasion de servir, et en fin de compte, il perdit la capacité de servir.

Quand nous employons les dons que Dieu nous a faits pour la gloire de son nom, ils se multiplient, se développent, et grandissent. Comment découvrir les dons que Dieu vous a faits ? Demandez humblement à Dieu les domaines dans lesquels il désire que vous le serviez. Impliquez-vous tandis qu'il vous montre la voie. Vos dons se développeront à mesure que vous vous en servirez, et vous trouverez de la satisfaction à vous mettre à son service. 

Réfléchissez à cette parabole et appliquez-la à votre vie. Qu'indique-t-elle, avant tout, sur ce que vous faites de ce que vous avez reçu de la part de Dieu? (Souvenez-vous, tout ce que vous avez est également un don de Dieu.) 

Lisez Ellen G. White, «Les talents,» pp. 281-319, dans Les paraboles de jésus.

La bonne compréhension de l'enseignement biblique sur les dons spirituels rend possible l'unité de l'église. Le fait de reconnaitre que chacun de nous est précieux et un membre nécessaire du corps de Christ est une idée porteuse d'unité. Chaque membre de l'église est nécessaire pour l'accomplissement de la mission de Christ. Chaque membre est doué pour le service. «Chacun a reçu un travail à faire pour le Maitre.

Chacun de ses serviteurs s'est vu confier des dons, ou des talents, particuliers. 'Il donna cinq talents à l'un, deux à l'autre, et un au troisième, à chacun selon ses capacités.' Chaque serviteur s'était vu confier une charge dont il avait la responsabilité. Et les différentes charges sont proportionnées à nos différentes aptitudes. En dispensant ses dons, Dieu ne fait pas de favoritisme. Il distribue les talents selon les forces connues de ses serviteurs, et il s'attend à des retours équivalents. » Ellen G. White, 7éstimonies for the Church, vol. 2, p. 282.

N'oubliez pas également que les dons de l'Esprit sont accordés pour la gloire de Dieu et non la nôtre. Dieu les a donnés pour exalter son nom et faire avancer sa cause. 

À MÉDITER 

1- Attardez-vous davantage sur l'idée que chacun de nous a reçu des dons de la part de Dieu. Quelles implications pratiques cette donnée a-t-elle pour votre église locale? Quelle différence cette idée peut-elle faire dans l'implication de chaque membre dans le service? 

2- Partagez avec les membres de votre classe d'école du sabbat la manière dont vous avez été béni grâce aux dons d'un autre membre. Partagez avec la classe la manière dont vous avez découvert vos propres dons spirituels. D'après vous, quels sont vos dons, et de quelle manière les employez-vous pour bénir d'autres personnes ? 

3- Cette leçon soulignait que nos dons grandissent à mesure que nous nous en servons. Passez votre vie en revue. Voyez-vous des dons que Dieu vous a faits qui se sont développés tandis que vous les employiez pour la gloire de son nom ? En même temps, posez-vous de nouveau cette question, évoquée d'abord à la fin de la leçon de jeudi: êtes-vous fidèle dans la gestion de ce que Dieu vous a donné?