La mer Morte marque le point le plus bas de la surface du globe. À 429 mètres au-dessous du niveau de la mer, elle est la mer la plus basse du monde. Le Jourdain sort de la mer de Galilée et serpente à travers la vallée du Jourdain pour aboutir dans la mer Morte. 

Le climat chaud et sec, associé à l'intense ensoleillement et les conditions désertiques, fait évaporer l'eau assez rapidement. Puisque la teneur en sel et minéraux de la mer Morte est de 33,7%, la vie est rare dans ses eaux. Pas de poissons, pas de plantes. Seuls quelques microbes et bactéries tout au fond. Dans nos vies chrétiennes, si la grâce de Dieu qui coule dans nos vies ne se répand pas aux autres, nous stagnerons et demeurerons sans vie comme la mer Morte. En tant que chrétiens, ce n'est pas ainsi que nous devons vivre.

Lisez Jean 7.37, 38 et Luc 6.38. Contrairement à l'expérience de la mer Morte, quand les croyants reçoivent les courants rafraichissants de l'eau vive de Christ, quelle est la conséquence naturelle ? 

«Dieu pourrait atteindre son but en sauvant les pécheurs sans notre concours; mais si nous voulons former un caractère semblable à celui du Christ, nous devons participer à son oeuvre. Si nous voulons participer à sa joie — la joie que procure la vue des âmes rachetées par son sacrifice — il nous faut prendre part à ses efforts salutaires. » Ellen G. White, Jésus-Christ, p. 125. «Ceux qui veulent être vainqueurs doivent s'éloigner d'eux-mêmes; et la seule chose qui peut accomplir cette grande oeuvre, c'est de s'intéresser intensément au salut des autres.» Ellen G. White, Fundamentals of Christian Education, p. 207.

Nous grandissons quand nous racontons à d'autres ce que Christ a fait dans nos vies. Considérant tout ce que nous avons reçu en Christ, qu'est-ce qui pourrait, à part l'égoïsme le plus abject, nous empêcher de partager avec d'autres ce que nous avons nous-mêmes reçu? En attendant, si nous ne partageons pas notre foi, notre vie spirituelle deviendra aussi stagnante que la mer Morte.

Quelles ont été vos expériences personnelles en matière de témoignage auprès d'autrui, de prière pour les autres, et de réponse à leurs besoins ? Quel impact ces expériences ont-elles eu sur votre foi et votre marche avec le Seigneur ?