Lisez Jean 5:45-47. Quel message puissant Jésus nous donne-t-Il ici au sujet de Sa relation avec la Bible? 

Certaines personnes prétendent que les paroles de Jésus étaient en contraste flagrant avec les paroles de l'Écriture, comme nous les trou-vons dans l'Ancien Testament. Ils disent que les paroles de Jésus sont même élevées au-dessus des paroles de l'Écriture.

Dans le Nouveau Testament, nous lisons que Jésus dit: « Vous avez appris qu'il a été dit... mais Moi, Je vous dis ... » (Matthieu 5:43, 44; comparer avec Matt. 5:21, 22, 27, 28, 33, 34, 38, 39). Quand Jésus a prononcé ces paroles célèbres dans le sermon sur la montagne, Il n'essayait pas d'abandonner ou d'abolir l'Ancien Testament, comme le prétendent certains interprètes. Au contraire, Il a répondu à diverses interprétations des Écritures et aux traditions orales utilisées par certains interprètes de Son temps pour justifier un comportement envers d'autres personnes que Dieu n'a pas toléré et n'a jamais commandé, comme haïr son ennemi (voir Matthieu 5:43).

Jésus n'a pas aboli l'Ancien Testament de quelque manière que ce soit ou en aucun cas diminué son autorité. C'est le contraire qui est vrai. C'est l'Ancien Testament qui, en effet, prouve qui Il est. Il a plutôt intensifié le sens des déclarations de l'Ancien Testament en nous indiquant les intentions originelles de Dieu.

Utiliser l'autorité de Jésus pour disqualifier les Saintes Écritures ou pour dénigrer certaines parties de la Bible comme étant sans inspiration est peut-être l'une des critiques les plus subtiles et les plus dangereuses des Écritures, parce que cela se fait au nom même de Jésus. Nous avons l'exemple de Jésus de l'autorité qu'Il a donné aux Écritures, qui, en Son temps, ne comprenaient que l'Ancien Testament. De quelles autres preuves avons-nous besoin sur la façon dont nous devrions considérer l'Ancien Testament?

Loin d'affaiblir l'autorité de l'Écriture, Jésus a toujours soutenu l'Écri-ture comme un guide fiable et digne de confiance. En fait, Il déclare sans ambigüité dans le même sermon sur la montagne: « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; Je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir» (Matt. 5:17, LSG). Et II continue en disant que celui qui « supprimera l'un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux » (Matthieu 5:19, LSG). 

Quelles sont quelques-unes des doctrines clés qui, à ce jour, trouvent leur fondement dans l'Ancien Testament? Pensez, par exemple, à la création (Genèse 1-2) et à la chute (Genèse 3). Quelles autres vérités chrétiennes cruciales trouvons-nous dans l'Ancien Testament qui sont plus tard amplifiées dans le Nouveau Testament?