Lisez Ellen G. White, «Jean Wiclef», chap. 5; « Luther à la diète de Worms », chap. 8, dans La tragédie des siècles; Lisez aussi la section 4 du document Methods of Bible Study accessible à www.adventistbiblicalresearch.org/materials/bible-interpretation-hermeneutics/methods-bible-study.

« C'est par sa Parole que Dieu nous communique les connaissances nécessaires au salut. Nous devons donc l'accepter comme une révélation infaillible de sa volonté. Elle est la norme du caractère, le révélateur de la doctrine et la pierre de touche de l'expérience. Mais le fait que la volonté de Dieu ait été révélée à l'homme n'a pas rendu inutile la présence constante du Saint-Esprit. Au contraire, Jésus a promis d'envoyer le Consolateur aux disciples pour leur faire comprendre sa Parole et en graver les enseignements dans leurs coeurs. Et comme le Saint-Esprit est l'inspirateur des Ecritures, il est impossible qu'il y ait conflit entre lui et la Parole écrite » — Ellen G. White, La tragédie des siècles, pp. ix-x.

DISCUSSION:
1- Indépendamment du nombre de traductions de la Bible dans votre langue, que pouvez-vous faire pour tirer le meilleur parti de ce que vous avez? Comment pouvez-vous apprendre à chérir la Bible comme la Parole de Dieu et à chercher, par la foi, à obéir à ce qu'elle enseigne?

2- Pensez à la différence entre ce que la Parole de Dieu enseigne sur les origines humaines (que nous avons été créés par Dieu le sixième jour de la création), et ce que l'humanité elle-même, sous le nom de « science », enseigne, qui est que nous avons été formés du hasard sur des milliards d'années. Que devrait nous dire ce vaste contraste entre les deux sur l'importance de s'en tenir à ce que la Bible enseigne, et sur la distance à laquelle l'humanité peut aller lorsqu'elle s'éloigne de la Parole de Dieu et de ce qu'elle enseigne clairement?

3-Quels outils bibliques, le cas échéant, sont à votre disposition pour vous aider à mieux comprendre la Bible? Et même si vous n'avez pas d'outils supplémentaires, comment pouvez-vous apprendre à appli-quer certaines des leçons apprises cette semaine sur la façon d'inter-préter la Bible?

4-Dieu a dit aux enfants d'Israël d'enseigner à leurs propres enfants les grandes vérités qui leur ont été confiées et de raconter à nouveau les histoires de la conduite de Dieu dans leur vie (Deut. 4:9). Sans compter l'avantage évident de la transmission de la foi, qu'en est-il de l'ensei-gnement et de la narration des histoires sur la conduite de Dieu dans nos vies qui ont tendance à augmenter notre propre foi? C'est-à-dire, pourquoi partager la vérité biblique avec les autres est-il bénéfique pour nous aussi?