Leçon 2: L’origine et la nature de la Bible

Lecture de la semaine :2 Pie. 1:19-21; 2 Tim. 3:16, 17; Deut. 18:18; Exod. 17:14; Jean 1:14; Heb. 11:3, 6. 
Verset à mémoriser : « C'est pourquoi nous rendons continuellement grâces à Dieu de ce qu'en recevant la parole de Dieu, que nous vous avons fait entendre, vous l'avez reçue, non comme la parole des hommes, mais, ainsi qu'elle l'est véritablement, comme la parole de Dieu, qui agit en vous qui croyez» (1 Thess 2:13 NEG). 

La façon dont nous voyons et comprenons l'origine et la nature de l'Écriture influence considérablement le rôle que joue la Bible dans nos vies et dans l'église en général. La façon dont nous interprétons la Bible est significativement façonnée et influencée par notre compréhension du processus de révélation et d'inspiration. Si nous voulons comprendre correctement l'Écriture, nous devons d'abord permettre à la Bible de déterminer les paramètres de base de la façon dont elle doit être traitée. Nous ne pouvons pas étudier les mathématiques avec les méthodes empiriques employées en biologie ou en sociologie. Nous ne pouvons pas étudier la physique avec les mêmes outils utilisés pour étudier l'histoire. De la même manière, les vérités spirituelles de la Bible ne seront pas connues et comprises correctement par des méthodes athées qui abordent la Bible comme si Dieu n'existait pas. Au contraire, notre interprétation de l'Écriture doit prendre au sérieux la dimension divino-humaine de la parole de Dieu. Par conséquent, ce qui est nécessaire pour une interprétation correcte de l'Écriture, c'est que nous abordons la Bible dans la foi plutôt que dans le scepticisme méthodologique ou le doute.

Cette semaine, nous examinerons certains aspects fondamentaux de l'origine et de la nature de la Bible qui devraient avoir un impact sur notre interprétation et notre compréhension de celle-ci. 

Étudiez cette leçon pour le sabbat 11 avril. 

Lisez 2 Pierre 1:19-21. Comment Pierre exprime-t-il sa conviction quant à l'origine du message prophétique biblique? 

La Bible n'est pas comme n'importe quel autre livre. Selon l'apôtre Pierre, les prophètes ont été inspirés par l'Esprit Saint de telle sorte que le contenu de leur message venait de Dieu. Ils ne l'ont pas inventé eux-mêmes. Plutôt que d'être des « fables habilement conçues » (2 Pie. 1:16), le message prophétique de la Bible est d'origine divine, donc il est véridique et digne de confiance. « C'est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu » (2 Pierre 1:21 NEG). Dieu était à l'oeuvre dans le processus de révélation, où Il a fait connaitre Sa volonté à des êtres humains choisis.

La communication verbale directe entre Dieu et certains êtres humains est un fait incontournable dans les Écritures. C'est pourquoi la Bible a une autorité divine spéciale, et nous devons prendre l'élément divin en considération dans notre interprétation des Ecritures. Ayant notre saint Dieu comme auteur ultime, les livres bibliques sont à juste titre appelés « saintes Écritures » (Rom. 1:2, 2 Tim. 3:15).

L'Écriture a été donnée à des fins pratiques. « L'Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice » (2 Tim. 3:16 NEG).

Nous avons aussi besoin de l'aide de l'Esprit Saint pour appliquer à nos vies ce que Dieu a révélé dans Sa Parole. Selon l'apôtre Pierre, l'interprétation de la parole de Dieu divinement révélée n'est pas une question de nos propres opinions. Nous avons besoin de la Parole de Dieu et de l'Esprit Saint pour aboutir à une bonne interprétation. 

L'Écriture dit aussi: «Car le Seigneur, l'Éternel, ne fait rien Sans avoir révélé Son secret à Ses serviteurs les prophètes » (Amos 3:7 NEG). Les mots bibliques pour « révélation » (sous ses différentes formes) expriment l'idée d'une chose précédemment cachée qui est maintenant divulguée ou dévoilée et ainsi connue et rendue manifeste. En tant qu'êtres humains, nous avons besoin d'une telle découverte, ou d'une révélation, car nous sommes des êtres pécheurs, séparés de Dieu à cause de notre péché, et donc dépendants de Lui pour connaitre Sa volonté. 

Il même assez difficile d'obéir à la Bible même quand nous croons en son origine divine. Que se passerait-il si nous en venions à nous méfier ou même à remettre en cause cette origine divine? 

Parce que Dieu utilise le langage pour révéler Sa volonté à l'homme, la révélation divine peut être écrite. Cependant, comme nous l'avons déjà vu, la Bible est le résultat de la vérité révélatrice de Dieu pour nous à travers l'ceuvre de l'Esprit Saint, qui transmet et protège Son message à travers des instru-ments humains. C'est la raison pour laquelle nous pouvons nous attendre à l'unité fondamentale qui est vue dans toute l'Écriture, de la Genèse à l'Apocalypse (par exemple, comparer Genèse 3:14, 15 à Apocalypse 12:17). 

Lisez 2 Pierre 1:21, 2 Timothée 3:16, et Deutéronome 18:18. Que disent ces textes sur l'inspiration de l'Écriture? 

Toute l'Écriture est divinement inspirée, même si toutes les parties ne sont pas aussi inspirantes à lire ou même nécessairement applicables à nous aujourd'hui (par exemple, les sections sur les fêtes hébraïques ont été inspirées même si nous ne sommes pas tenus de les observer aujourd'hui). Toutefois, nous devons apprendre de toutes les Écritures, même de ces parties qui ne sont pas si faciles à lire et à comprendre ou qui ne sont pas spécifiquement applicables à nous maintenant. En outre, tout dans la Bible n'a pas été directement ou sumaturellement révélé. Parfois, Dieu a utilisé des écrivains bibliques qui ont soigneusement étudié les choses ou utilisé d'autres documents existants (voir Josué 10:13, Luc 1:1-3) pour communiquer Son message. Même alors, toute Écriture est inspirée (2 Tim. 3:16). C'est la raison pour laquelle Paul déclare que « tout » a été écrit pour notre instruction, « afin que, par la patience, et par la consolation que donnent les Écritures, nous possédions l'espérance » (Rom 15:4 NEG). « La Bible attribue son existence à Dieu; et pourtant, elle a été écrite par des hommes. En effet, le style de ses différents livres trahit la personnalité de divers écrivains. Toutes les vérités qui y sont révélées, quoique "inspirées de Dieu" (2 Timothée 3 :16), sont exprimées dans le langage humain » — Ellen G. White, La tragédie des siècles, p. 7. 

Aujourd'hui, il y a des érudits qui nient la paternité divine de nombreuses parties de la Bible, même au point où de nombreux enseigne-ments cruciaux — tels que la création, l'exode, la résurrection — sont niés. Pourquoi est-il si essentiel que nous n'ouvrions pas cette porte, pas même un peu? Après tout, devons-nous porter un jugement sur la parole de Dieu? 

L'Éternel dit à Moïse: écris ces paroles; car c'est conformément à ces paroles que Je traite alliance avec toi et avec Israël » (Exode 34:27 NEG). Pourquoi le Seigneur a-t-Il dit à Moïse d'écrire ces paroles plutôt que de les réciter au peuple seulement? Quel est l'avantage évident de la Parole écrite? 

Le Dieu qui parle et qui a créé le langage humain permet aux personnes choisies de communiquer les vérités divinement révélées et les pensées divinement inspirées d'une manière digne de confiance et fiable. Il n'est donc pas surprenant de constater que Dieu a ordonné très tôt aux écrivains bibliques de mettre Son instruction et Sa révélation par écrit. 

Qu'enseignent les textes suivants sur la révélation écrite? 

Exo. 17:14, Exo. 24:4 .........................................................................................................................................................................

Jos. 24:26  ..........................................................................................................................................................................................

Jer 30:2  .............................................................................................................................................................................................

Apo. 1:11, 19; Apo. 21:5; Apo. 22:18,19 ...........................................................................................................................................

Pourquoi Dieu a-t-il commandé que Sa révélation et ses messages inspirés soient écrits? La réponse évidente est de ne pas les oublier si facilement. Les paroles écrites de la Bible sont un point de référence constant qui nous dirige vers Dieu et Sa volonté. Un document écrit peut généralement être mieux conservé et être beaucoup plus fiable que les messages oraux, qui doivent être racontés encore et encore. La parole écrite, qui peut être copiée à maintes reprises, peut également être rendue accessible à beaucoup plus de gens que si elle n'était qu'orale. Enfin, nous pouvons parler à un nombre limité de personnes à la fois en un seul endroit, mais ce qui est écrit peut être lu par d'innombrables lecteurs dans de nombreux endroits et sur des continents différents, et même être une bénédiction de nombreuses générations plus tard. En fait, si les gens ne peuvent pas eux-mêmes lire, d'autres peuvent lire un document écrit à haute voix pour eux. 

Lisez Jean 1:14; Jean 2:22; Jean 8:31, 32; et Jean 17:17. Quels parallèles voyez-vous entre Jésus, la parole de Dieu faite chair, et l'Écriture, la parole écrite de Dieu? 

Il y a un parallèle entre la Parole de Dieu, qui est devenue chair (c'est-à-dire, Jésus-Christ) et la parole écrite de Dieu (c'est-à-dire, l'Écriture). Tout comme Jésus a été surnaturellement conçu par l'Esprit Saint mais né d'une femme, l'Écriture sainte est aussi d'origine surna-turelle mais délivrée par les êtres humains.

Jésus-Christ est devenu un homme dans le temps et l'espace. Il a vécu à une époque précise et à un endroit précis. Toutefois, ce fait n'a ni annulé, ni rendu historiquement relative Sa divinité. Il est le seul Rédempteur pour tous les peuples, partout dans le monde, à travers tous les temps (voir Actes 4:12). De même, la parole écrite de Dieu, la Bible, a également été donnée à un moment précis et dans une culture particulière. Tout comme Jésus-Christ, la Bible n'est pas conditionnée dans le temps, c'est-à-dire, limitée à un moment et à un lieu précis; au contraire, elle reste obligatoire pour tous les peuples, partout dans le monde.

Quand Dieu s'est révélé, Il est descendu au niveau humain. La nature humaine de Jésus a montré tous les signes d'infirmités humaines et les effets de quelque 4 000 ans de dégénérescence. Toutefois, Il était sans péché. De même, le langage de l'Ecriture est le langage humain, et non un langage « parfait surhumain » que personne ne parle, ou que nul ne peut comprendre. Alors que toute langue a ses limites, le Créateur de l'humanité, qui est le Créateur du langage humain, est parfaitement capable de communiquer Sa volonté aux êtres humains d'une manière digne de confiance sans nous tromper.

Bien sûr, chaque comparaison a ses limites. Jésus-Christ et les saintes Écritures ne sont pas identiques. La Bible n'est pas une incarnation de Dieu. Dieu n'est pas un livre. Dieu en Jésus-Christ est devenu humain. Nous aimons la Bible parce que nous adorons le Sauveur proclamé dans ses pages. La Bible est une union divino-humaine unique et inséparable. Ellen G. White l'a vu clairement lorsqu'elle a écrit: « Mais la sainte Écriture, où la vérité s'exprime dans le langage des hommes, nous offre une union étroite de la divinité et de l'humanité. La même union s'est retrouvée dans la nature du Christ, qui fut à la fois Fils de Dieu et Fils de l'homme. On peut donc dire de l'Écriture comme de Jésus-Christ, qu'elle est "la Parole faite chair", et qu'elle a "habité parmi nous" Jean 1 :14 » — Ellen G. White, La tragédie des siècles, pp. viii-ix.

Pourquoi l'Écriture doit-elle être fondamentale à notre foi? Sans elle, où serions-nous? 

Lisez Hébreux 11:3,6. Pourquoi la foi est-elle si essentielle pour com-prendre Dieu et Sa Parole? Pourquoi est-ce impossible de plaire à Dieu sans foi? 

Tout véritable apprentissage se déroule dans le contexte de la foi. C'est la foi implicite de l'enfant envers ses parents qui lui permet d'apprendre de nouvelles choses. C'est une relation de confiance qui guide l'enfant à apprendre les aspects fondamentaux de la vie et de l'amour. La connaissance et la compréhension, par conséquent, se développent d'une relation aimante et confiante.

Dans le même ordre d'idée, un bon musicien joue bien un morceau de musique lorsqu'il maitrise non seulement les compétences techniques qui l'aident à jouer un instrument, mais quand il éprouve un amour pour la musique, le compositeur et l'instrument. De la même manière, nous ne comprendrons pas correctement la Bible si nous l'abordons avec une attitude de scepticisme ou de doute méthodologique. Nous ne pouvons la comprendre que dans un esprit d'amour et de foi. L'apôtre Paul a écrit « Or, sans la foi, il est impossible de Lui être agréable; car il faut que celui qui s'approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu'Il est le rémunérateur de ceux qui Le cherchent» (Heb 11:6 NEG). Ainsi, II est indispensable d'aborder la Bible par la foi, en reconnaissant son origine surnaturelle, plutôt que de voir la Bible comme un livre humain.

Les Adventistes du Septième Jour ont clairement exprimé cette perspicacité dans l'origine surnaturelle de l'Écriture dans la première croyance fondamentale de l'Église Adventiste du Septième Jour, qui déclare: « Les Saintes Écritures (l'Ancien et le Nouveau Testaments) sont la parole de Dieu écrite, donnée par inspiration divine au travers de saints hommes de Dieu, qui ont parlé et écrit sous l'impulsion du Saint-Esprit. Dans cette Parole, Dieu a confié à l'homme le savoir nécessaire à son salut. Les Saintes Écritures sont l'infaillible révélation de sa volonté. Elles sont la norme du caractère, le critère de l'expérience, le fondement souverain des doctrines et le récit digne de confiance des interventions de Dieu dans l'histoire (2 P 1. 20, 21; 2 Tm 3.16,17; Ps 119.105; Prov 30.5, 6; Es 8.20; Jean 17.17; 1 Thess. 2.13; Heb. 4.12) » — Manuel d'église, p. 215. 

Que manque-t-il aux gens ,dans leur compréhension de la Bible lorsqu'ils n'abordent pas l'Ecriture à partir d'une attitude de foi? Pourquoi cette foi n'est-elle pas aveugle? C'est-à-dire, quelles sont les bonnes raisons que nous avons pour cette foi et pourquoi la foi est-elle encore une nécessité lorsqu'il s'agit des vérités de la Bible? 

Lisez les pages suivantes du document "Methods of Bible Study": "2. Presuppositions Arising From the Claims of Scripture," part a) Origin, and part b) Authority. (acces-sible à www.adventistbiblicalresearch.org/materials/bible-interpretation hermeneutics/methods-bible-study). 

Aussi essentielle que soit la Bible à notre foi, elle seule n'aurait aucune valeur spirituelle réelle pour nous sant l'influence de l'Esprit Saint dans nos cœurs et nos esprits pendant que nous l'étudions. « C'est par sa Parole que Dieu nous communique les connaissances nécessaires au salut. Nous devons donc l'accepter comme une révélation infaillible de sa volonté. Elle est la norme du caractère, le révélateur de la doctrine et la pierre de touche de l'expérience. Mais le fait que la volonté de Dieu ait été révélée à l'homme n'a pas rendu inutile la présence constante du Saint-Esprit. Au contraire, Jésus a promis d'envoyer le Consolateur aux disciples pour leur faire comprendre sa Parole et en graver les enseignements dans leurs coeurs. Et comme le Saint-Esprit est l'inspirateur des Écritures, il est impossible qu'il y ait conflit entre lui et la Parole écrite » — Ellen G. White, La tragédie des siècles, pp. ix-x. 

Discussion : 

1- Pourquoi Dieu nous révèle-t-II Lui-même et Sa volonté? Pourquoi avons-nous besoin de révélation? 

2- Comment Dieu se révèle-t-II Lui-même? Dieu utilise différents moyens pour révéler quelque chose sur Lui-même. Il le fait d'une manière plus générale à travers la nature, mais plus précisément à travers les rêves (Dan. 7:1); les visions (Genèse 15:1); les signes (1 Rois 18:24, 38); et par Son Fils Jésus-Christ (Heb. 1:1, 2). Dieu s'est-Il révélé personnellement à vous? Partagez votre expérience. 

3- Certains érudits de la Bible rejettent bon nombre des enseignements de la Bible, les considérant comme de simples mythes. Des enseignements comme l'histoire de la création, un Adam et une Ève littéraux, l'exode et les histoires de Daniel ne sont que quelques exemples (de l'Ancien Testament) d'enseignements qui sont rejetés, comme n'étant rien d'autre que des histoires conçues pour enseigner des vérités spirituelles. C'est ce qui arrive quand les humains portent un jugement sur la parole de Dieu. Qu'est-ce que cela devrait nous dire sur la dangerosité d'une telle attitude? 

4- Dieu a révélé Sa volonté d'une manière puissante dans la Bible. Pourtant, Dieu désire votre aide pour répandre Sa volonté et la bonne nouvelle de Son salut en Jésus-Christ seul. Quand les gens vous observent, quel genre de Dieu voient-ils en vous et à travers votre comportement?