Lisez Daniel 12.4 et Jean 14.29. Pourquoi le livre de Daniel doit-il être scellé jusqu'au temps de la fin? 

Au terme de la dernière section importante du livre (Dn 10.1-12.4), le prophète reçoit l'ordre de sceller le rouleau jusqu'au temps de la fin. Dans la même veine, l'ange prédit que plusieurs courront çà et là; et la connaissance sera augmentée (Dn 12.4, Darby). Bien que certains étudiants du livre de Daniel aient pris ces mots comme une prédiction des progrès scientifiques (et le verset peut également signifier cela), le contexte semble indiquer que le fait de courir çà et là renvoie à l'étude du livre de Daniel lui-même. En effet, avec notre regard rétrospectif sur l'histoire, nous remarquons que Daniel est demeuré un texte littéraire obscur pendant des siècles. On le connaissait et l'étudiait peut-être dans certains endroits, mais certains de ses enseignements et de ses prophéties clé demeuraient mystérieux. Par exemple, les messages prophétiques liés à la purification du sanctuaire céleste, au jugement, à l'identité et à l'oeuvre de la petite corne, en plus du laps de temps lié à ces prophéties, étaient loin d'être compris.

Mais à partir de la Réforme protestante, les gens furent de plus en plus nombreux à étudier le livre de Daniel. Cependant, ce n'est qu'au temps de la fin que le livre fut finalement ouvert et son contenu pleinement révélé. Comme le relève Ellen G. White : «depuis 1798, le livre de Daniel a été 'descellé', la connaissance des prophéties a augmenté et de nombreuses personnes ont proclamé le message solennel d'un jugement proche. » Le grand espoir, p. 262. «À la fin du XXVIIIè siècle et au début du XIXè siècle, on assista à un intérêt renouvelé dans les prophéties de Daniel et de l'Apocalypse dans différentes régions de la terre. Eétude de ces prophéties aboutit à la croyance très répandue que le retour de Jésus était proche. De nombreux commentateurs en Angleterre, Joseph Wolff au Moyen-Orient, Manuel Lacunza en Amérique du sud, et William Miller aux États-Unis, avec une multitude d'autres étudiants des prophéties, déclarèrent, sur la base de leur étude des prophéties de Daniel, que le retour de Jésus était proche. Aujourd'hui, cette conviction est devenue le moteur d'un mouvement mondial. » The Seventh-day Adventist Bible Commentary, vol. 4, p. 879.

Pensez au grand avantage que nous avons aujourd'hui d'avoir ce regard rétrospectif sur l'histoire qui nous permet de constater que ces prophéties de Daniel se sont accomplies. En quoi cela devrait-il nous aider à croire en toutes les promesses de Dieu?