Le livre de Daniel s'ouvre sur Nabuchodonosor qui envahit la Judée et emmène des captifs à Babylone. Mais le livre de Daniel se termine avec Michel qui se dresse pour délivrer le peuple de Dieu de la Babylone eschatologique. Ainsi, comme on le voit tout au long de Daniel, à la fin, tout à la fin, Dieu arrange tout en faveur de son peuple.

De même, comme nous l'avons vu, Daniel et ses compagnons demeurent fidèles à Dieu et manifestent une sagesse sans égal au sein des épreuves et des difficultés de l'exil. De la même manière, face aux tribulations, le peuple de Dieu demeurera fidèle aussi, notamment lors d'un temps de détresse tel qu'il n'y en a pas eu depuis qu'il existe une nation jusqu'à ce temps-là (Dn 12.1). Comme Daniel et ses amis à Babylone, ils manifesteront sagesse et compréhension. Non seulement ils connaîtront la sagesse comme qualité personnelle, mais ils seront engagés, en conséquence de cette sagesse, à en amener d'autres à la justice. Certains mourront ou seront mis à mort, et ainsi, retourneront à la poussière, mais ils seront ramenés à la vie pour l'éternité. Comme le dit le texte biblique : une multitude qui dort au pays de la poussière se réveillera — les uns pour la vie éternelle (Dn 12.2).

*Étudiez la leçon de cette semaine pour le sabbat 28 mars.