Lisez Daniel 6.11-23. Que dit le roi à Daniel qui révèle combien Daniel est un puissant témoin pour Dieu?

Les comploteurs repèrent bientôt Daniel en train de prier, c'est-à-dire en train de faire exactement ce que le décret interdit. Et alors qu'ils viennent porter leur accusation devant le roi, ils parlent de Daniel de manière dévalorisante: Daniel, l'un des déportés de Juda (Dn 6.14, Colombe). À leurs yeux, l'un des principaux fonctionnaires de l'empire, celui que le roi préfère, n'est rien d'autre qu'un déporté, un prisonnier. En outre, ils opposent Daniel au roi en disant que Daniel n'a tenu aucun compte de toi, ô roi, ni de l'interdiction que tu as signée. Alors, le roi se rend compte qu'il a été piégé en signant le décret.

Le texte dit que jusqu'au coucher du soleil il s'efforça de le délivrer (Dn 6.15). Mais il ne peut rien faire pour sauver le prophète du châtiment prévu. La loi irrévocable des Mèdes et des Perses doit être appliquée à la lettre. Ainsi, le roi, malgré sa réticence, donne l'ordre de jeter Daniel aux lions. Mais Darius exprime en même temps un certain espoir, qui sonne comme une prière: Ton Dieu, que tu sers avec persévérance, te délivrera (Dn 6.16). Le texte biblique ne dit pas ce que fait Daniel au milieu des lions, mais on peut supposer qu'il prie. Et Dieu honore la foi de Daniel en envoyant son ange pour le protéger. Le lendemain matin, Daniel sort indemne de la fosse, prêt à reprendre ses activités dans le gouvernement. Ellen G. White fait le commentaire suivant à propos de cet épisode : « Dieu n'empêcha pas les ennemis de Daniel de le jeter dans la fosse aux lions. Il permit aux démons et aux hommes pervers de réaliser jusqu'à ce point leur projet. Mais c'était afin de rendre plus éclatante la délivrance de son serviteur et plus totale la défaite des ennemis de la vérité et de la justice. » Prophètes et rois, p.414.

Cette histoire se termine bien (en tous cas pour Daniel), mais que penser des récits, y compris dans la Bible (voir par exemple Mc 6.14-29), qui ne se terminent pas par une délivrance? Comment les comprendre?