Imprimer
Catégorie parente: Trimestre 1: Le livre de Daniel
Catégorie : Leçon 6 : De l'arrogance à la destruction

Les grands banquets étaient monnaie courante dans les cours du monde ancien. Les rois adoraient donner des fêtes extravagantes et luxueuses pour faire étalage de leur grandeur et leur assurance. Nous ne connaissons pas tous les détails de ce festin en particulier, mais nous savons en revanche qu'il eut lieu quand l'armée médo-persane était sur le point d'attaquer Babylone. Pourtant, humainement parlant, il n'y avait aucune raison de s'inquiéter. Babylone avait des murs fortifiés, des vivres pour de nombreuses années, et de l'eau en abondance, car l'Euphrate coulait au coeur de la ville. Alors le roi Belshatsar ne voit pas où le problème d'organiser une petite fête pendant que l'ennemi encercle la ville. Et il ordonne une célébration historique, qui dégénère bientôt en orgie. Quel témoignage puissant de l'orgueil démesuré de l'humanité, notamment comparé à la puissance du Seigneur. Par l'intermédiaire de Daniel, Dieu dit au roi que malgré les occasions qu'il a eues de connaitre la vérité, il n'a pas glorifié le Dieu qui a dans sa main ton souffle et toutes tes voies (Dn 5.23).

«L'histoire des nations nous sert aujourd'hui d'enseignement. Dans son vaste plan, Dieu a assigné une place à chaque peuple, à chaque individu. De nos jours, hommes et nations seront mis à l'épreuve et jaugés avec la mesure placée dans la main de celui qui ne saurait se tromper. Hommes et nations décident de leur sort d'après leur propre choix, et Dieu dirige tout pour l'accomplissement de ses desseins. » Ellen G. White, Prophètes et rois, p. 408.

À MÉDITER :

1- En classe, discutez de la réponse à la question de dimanche sur les différentes manières dont la société et la culture profanent la vérité de Dieu. De quelles manières exactement? En tant qu'église et en tant qu'individus, comment réagir à ces profanations ?

2-Que nous enseigne cette histoire sur combien le salut, ce n'est pas tellement ce que nous savons, mais plutôt la manière dont nous réagissons à ce que nous savoxis ? (Voir Dn 5.22).

3-Lisez Daniel 5.23. Quels principes spirituels importants se trouvent dans ce verset? Par exemple, en quoi le texte nous met-il en garde contre toute attitude de défi envers Dieu? Ou bien, que nous enseigne le texte sur Dieu, non seulement en tant que Créateur, mais également comme Soutien de notre existence?

4-Même sans savoir ce que signifiaient les mots, Belshatsar eut peur (Dn 5.6). Qu'est-ce que cela nous indique sur ce que signifie vivre avec une conscience coupable?