Imprimer
Catégorie parente: Trimestre 1: Le livre de Daniel
Catégorie : Leçon 6 : De l'arrogance à la destruction

Lisez Daniel 5.13-28. Quelle raison Daniel donne-t-il à la chute imminente de ce roi? 

Contraint par les circonstances, le roi se résout à consulter Daniel, mais il semble le faire avec réticence. Cela en dit peut-être plus sur l'attitude du roi envers le Dieu de Daniel qu'envers Daniel lui-même.

En retour, la réponse de Daniel à l'offre de récompense du roi en dit long sur les priorités et le caractère de Daniel. Il y a également de fortes chances que Daniel, connaissant la signification des mots mystérieux, se rend compte que cette récompense est en réalité sans valeur.

Daniel mentionne alors trois chefs d'inculpation contre le roi. D'abord, Belshatsar n'a absolument pas tenu compte de l'expérience de Nabuchodonosor. Autrement, il se serait repenti et se serait humilié comme son prédécesseur.

Deuxièmement, Belshatsar s'est servi des coupes du temple pour boire du vin et louer ses idoles. Ici, Daniel mentionne les six types de matériaux employés pour fabriquer des idoles dans le même ordre que noté précédemment.

Troisièmement, le roi a négligé de glorifier Dieu, celui qui a dans sa main [s'on souffle et toutes [ses voies (Dn 5.23

Après avoir relevé les manquements du roi, Daniel passe à l'interprétation. Nous apprenons à présent que le graffiti divin est composé de trois verbes araméens (avec une répétition du premier). Leur sens fondamental aurait dû être connu du roi et de ses sages: MENÉ: « compté » ; TEQEL : « pesé »; et PERÈS : « divisé. »

Avec l'armée des Mèdes et des Perses aux portes de Babylone, le roi et les sages doivent suspecter un sens funeste à cette inscription, mais les sages n'osent pas dire quelque chose de désagréable au roi. Seul Daniel se révèle capable de décoder le message pour en faire une déclaration sensée afin de communiquer sa signification à Belshatsar : Mené: Dieu a fait le compte de ton règne et il y a mis fin. Teqel: tu as été pesé dans la balance et tu as été trouvé insuffisant. Perès: ton royaume sera divisé et donné aux Mèdes et aux Perses ).

Pas exactement ce que l'on pourrait appeler des paroles réconfortantes et joyeuses.

Le jugement ne tarde pas à s'abattre sur le roi. Comment apprendre à faire confiance à Dieu dans les cas où la justice et le jugement ne sont pas encore rendus? (Voir Ecc 3.17, Ecc 8.11, Mt 12.36, Rm 14.12).